L’assurance-vie : un outil de défiscalisation efficace

De par sa nature sécurisante, l’assurance-vie est un produit d’épargne très prisé par les Français, et cela grâce aux avantages spécifiques qu’elle apporte. En plus de protéger des aléas du futur, l’assurance-vie constitue également un outil de défiscalisation incontournable pour ceux qui veulent réduire leurs ardoises fiscales.

Tout savoir sur l’assurance vie

Dans sa globalité, l’assurance-vie est un contrat de prévoyance que vous pouvez contracter auprès d’un organisme assureur en vue de vous prémunir des risques financiers prévisibles comme la retraite ou imprévisible tels que les accidents. L’idée est donc de disposer d’un capital utilisable en cas de sinistre. L’assurance-vie peut également vous être d’une grande assistance si vous faites face à des problèmes financiers majeurs. Un placement financier qui s’étend sur plusieurs années et qui peut être disponible dans l’immédiat. Ainsi, vous pourrez retirer de l’argent tout au long de votre vie. Il est à noter que les avantages de l’assurance-vie défiscalisation ne peuvent avoir effet qu’après les huit années qui suivent la souscription à l’assurance.

Un régime fiscal très avantageux

Tous ceux qui sont liés par ce contrat d’assurance sont exonérés de taxe et d’impôt. Une telle exonération s’applique sur les revenus et toutes les opérations fiscales que vous entreprenez. À cela, s’ajoutent les produits d’intérêts qui ne sont plus imposables tout au long du contrat d’assurance. Ainsi, si le taux de rendement de votre assurance-vie avoisine les 2 %, vous pouvez vous attendre à des gains très satisfaisants compte tenu de toutes les exonérations fiscales dont vous allez bénéficier. Vous pouvez même jouir d’une exonération d’impôts à chaque retrait d’argent. Il en va de même pour les personnes qui désirent renouveler et racheter leurs contrats. Vous pouvez même jouir d’une exonération d’impôts à chaque retrait d’argent.

Un outil de défiscalisation fiable

Qu’en est-il des contrats d’assurance-vie qui ont moins de huit ans ? Pour ces cas spécifiques, vous ne serez certes pas exonéré d’impôt, mais pouvez profiter d’un abattement de 4 600 euros voire même plus. Il est même possible de gratifier ses proches, car grâce à l’assurance-vie, ils pourront échapper à une taxe de 35 à 60 %. Autant dire que d’autres abattements pouvant aller jusqu’à 152.500 euros suite à l’assurance-vie est aussi possible sous réserve de certaines conditions. Ces conditions peuvent toutefois diverger d’un organisme assureur à une autre. Dans tous les cas, votre comportement sera pris en considération. Cela suppose les retraits et les accidents financiers qui doivent être rare pour pouvoir en bénéficier. Il s’agit entre autres d’un excellent outil de défiscalisation.

Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance-vie ?
Comment l’assurance-vie est-elle prise en compte dans une succession ?