Assurance au tiers, assurance tous risques : quelle est la différence ?

La principale différence entre assurance auto tous risques  et assurance auto au tiers réside dans les niveaux de couvertures. En fait, la première est beaucoup plus couvrante que la seconde ne constituant que le minimum légal. Par conséquent, la deuxième différence entre ces 2 (deux) protections pour vos véhicules est leur prix : l’assurance tous risques est toujours plus chère que la couverture au tiers, car elle renferme plus de garanties.

Qu’est-ce qu’une assurance au tiers, que couvre-t-elle ?

Les types d’assurance auto au tiers constituent le minimum légal obligatoire. En fait, les Codes des assurances prévoient dans son article 211-1 l’engagement d’assurer ses voitures à minima en responsabilités civiles. Y compris si elles restent au garage. Les responsabilités civiles sont l’obligation pour tous individus de réparer les dommages qu’elles ont causés à un tiers. Pour  la conduite, il s’agit alors de responsabilité civile moto ou automobile, et plus habituellement au tiers. Les assureurs se substituent au conducteur afin d’indemniser les victimes des accidents de la route. Elles jouent exclusivement quand le conducteur cause quelque dommage (matériel et corporel) à des tiers dans les cadres de la conduite :

– dommage matériel causé par les collisions aux immeubles et avec d’autres véhicules,
– dommage corporel  causé à des tiers.

Les contrats d’assurance auto au tiers pourraient aussi, en plus des garanties minimales de responsabilités civiles, inclure d’autres protections. Par contre, les assurances au tiers restent des formules de bases, peu couvrantes. Donc, elle ne prend pas en charge :

– le dommage subi par les conducteurs des véhicules assurés,
– le dommage subi par les véhicules responsables des accidents,
– les biens qui confiés ou loués, appartenant au conducteur
– la marchandise et objet présent dans les véhicules assurés
– les animaux qui sont transportés dans les véhicules,
– le vandalisme, le bris de glace, l’incendie, le vol, etc.

Quelles sont les garanties d’une assurance auto tous risques et en quoi consiste-t-elle ?

Les assurances auto tous risques sont les formules les plus complètes et ainsi les plus couvrantes pour les conducteurs. De plus, une garantie supplémentaire vient s’ajouter dans les majorités du contrat tous risques :

– dommage corporel : cette garantie couvre les conducteurs, y compris s’ils sont responsables du sinistre
– dommage matériel causé à vos propres véhicules, en cas d’accident responsable
– contre les vols ou les vandalismes,
– l’incendie,
– le bris de glace,
– l’assistance
– la protection juridique,

Suivant les compagnies et les contrats d’assurance, en plus, d’autres garanties pourraient s’ajouter aux formules tous risques, directement proposées ou incluses en option.

Quelques conseils afin de faire son choix

Afin de faire le bon choix, il existe quelques conseils et critères à prendre en compte :

– déterminer les valeurs de vos véhicules : âge, état général, kilométrage, etc. Moins vos voitures ont des valeurs, plus il sera prudent de se tourner vers des couvertures moindres. Il est considéré généralement qu’en deçà de 3 000 (trois milles) euros, les véhicules sont de faible valeur.
– Les fréquences d’utilisation des véhicules, les nombres de kilomètres parcourus chaque année : si vous saviez que vous n’iriez pas conduire habituellement les véhicules, rien ne sert de souscrire des protections maximales.
– établir les budgets : les primes que vous devez payer, les montants de franchise que vous êtes prêt à supporter.
– déterminer les personnes qui vont conduire les véhicules : si les voitures sont conduites par beaucoup de personnes fréquemment, les risques sont des facto multipliés et les primes risquent de l’être également. Les assurances tous risques qui incluent par ailleurs des offices ou en option des garanties « prêt du volant » sont conseillées, mais il faut cependant en supporter les coûts.
– équipement : si les voitures comportent plusieurs options coûteuses, les assurances tous risques pourraient être judicieuses.
– savoir votre besoin personnel : si vous savez que vous êtes dans des régions propices aux intempéries, et que vous craignez des vols ou que vous transporterez un objet de valeur au quotidien, ainsi vous pourrez adapter vos couvertures.

Quand peut-on résilier son assurance auto ?
Assurance auto : quels éléments dois-je comparer pour savoir si je suis bien couvert ?