Quelles couvertures comprend une assurance habitation ?

Tout locataire de logement a l’obligation de souscrire à une assurance habitation tandis que cette dernière est fortement recommandée pour les propriétaires. Oui mais que couvre réellement cette assurance? En effet, il semble important de connaître, même sommairement, le contenu de ce contrat à caractère plus ou moins obligatoire selon la nature de l’occupant. Zoom sur les garanties que peuvent offrir un contrat d’assurance multirisque habitation ou MRH.

MRH: l’étendue de la couverture

L’étendue des garanties offertes par une assurance MRH peut varier d’un contrat et d’un assureur à un autre. D’une part, comme le contrat d’assurance Habitation MAIF, ce type de couverture prend en charge les bâtiments d’habitation, les clôtures et les dépendances classiques éventuelles comme le garage, les vérandas ou la cave. Ces dernières doivent être déclarées à la compagnie d’assurance de manière précise pour être couvertes. Par contre, les piscines, les cours de tennis, les plantations et les salons/abris de jardin représentent souvent des exclusions aux yeux d’un contrat MRH de base. Une assurance MRH couvre, dans certaines limites et sous conditions, les objets personnels et les meubles appartenant à l’assuré, aux membres de sa famille qui résident dans le logement garanti. Cependant, les biens professionnels s’y trouvant font souvent l’objet de garanties optionnelles. De même pour les objets de valeur et espèces qui doivent être, à minima, déclarés de façon spécifique à l’assureur. Les véhicules motorisés sont également exclus car font l’objet d’assurance spécifique.

MRH: les garanties basiques

La couverture assurance habitation inclut systématiquement la Responsabilité Civile. Cette garantie prend en charge les préjudices matériels et corporels causés à des tiers par l’assuré et les membres de sa famille habitant sous le même toit. Base de toute MRH, la garantie incendie couvre les dommages provoqués par une explosion, la foudre, une implosion, un courant électrique ou le dégagement accidentel de fumées sur le logement. Ce type de sinistre n’est pas le plus fréquent en termes de MRH mais demeure le plus coûteux pour les assureurs. Ensuite, les catastrophes naturelles représentent, au même titre que la garantie tempête, une couverture minimale du contrat assurance habitation. Cette garantie requiert la reconnaissance d’un état de catastrophe naturelle par arrêté au journal officiel.

MRH: les garanties optionnelles

Une assurance habitation peut incorporer plusieurs garanties optionnelles selon la demande et les moyens du souscripteur. Dégâts des eaux, bris de glace ou cambriolage, les besoins de ce dernier dictent le niveau de couverture qui sera fourni par l’assureur. Aussi, pourra-t-on trouver l’indemnisation des pannes subies par les appareils électroménagers, une garantie villégiature, une assurance voyage et une protection juridique. Un contrat MRH peut même inclure la garantie assistance en cas d’accidents de l’assuré à son domicile et une assurance scolaire pour ses enfants.

Colocation : quelle est la règle en matière d’assurance habitation ?
Dans quels cas peut-on faire marcher son assurance responsabilité civile ?