Dans quels cas peut-on faire marcher son assurance responsabilité civile ?

Inclut dans la plupart des contrats d’assurance, la garantie responsabilité civile est plus qu’une simple couverture. Elle vous permet en effet de bénéficier d’une prise en charge des dégâts en cas d’incident ou d’accident. Avant de souscrire, voici quelques éléments à connaître pour orienter votre choix.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile ?

L’assurance responsabilité civile ou RC, selon MAIF, est une garantie qui couvre les éventuels dégâts (physiques, matériels, etc.) que l’assuré cause à autrui. Qu’il s’agisse d’un objet cassé ou d’un accident provoqué par votre compagnon à poils, les frais de réparation sont généralement pris en charge par l’assureur, mais il convient de le notifier dès qu’un incident se présente.

Ainsi, si un sinistre engageant la responsabilité civile de l’assuré (ou de l’un des membres de sa famille, selon les clauses du contrat) survient, l’assurance indemnise les tierces personnes victimes de l’accident.

Dans quels cas la garantie RC peut-être sollicité ?

Selon le Code civil, une personne est légalement responsable des incidents qu’elle ou l’un de ses proches peut provoquer. L’assurance responsabilité civile est donc souscrite pour couvrir les frais de réparation ou pour rembourser les indemnisations qui vous sont demandées suite à un sinistre. Que ce soit dernier implique votre faute ou celle de vos proches (enfant, conjoint ou animal de compagnie), les victimes sont en droit de vous réclamer des dommages et intérêts.

La garantie RC couvre la plupart des dégâts causés, aussi bien matériels que physiques ou moraux. En gros, dès lors que l’incident (vol, téléphone cassé, etc.) vous touche ou concerne les personnes mentionnées dans le contrat, vous êtes assuré.

Comment faire marcher son assurance RC ?

Pour bénéficier d’une prise en charge en cas de sinistre ou d’accident, vous devrez faire une déclaration auprès de votre assureur, dans les brefs délais suivant l’incident. Pour mettre en jeu la garantie RC, il faudra réunir plusieurs documents : contrat et numéro d’adhérent, lettre décrivant la situation, documents justificatifs (témoignages, vidéos, etc.), devis de réparation…

Il est primordial de noter que les délais à respecter sont assez stricts en termes d’assurance. Sachez ainsi que la déclaration devra être réalisée au plus tard 5 jours ouvrés après le sinistre à défaut de quoi, l’assurance peut refuser de vous indemniser. Pour éviter tout désagrément, l’idéal est de contacter directement la compagnie dès que l’incident survient. Pensez également à bien lire les clauses de votre contrat.

Quelles couvertures comprend une assurance habitation ?
Un locataire doit-il souscrire une assurance habitation ?