Faut-il prendre une assurance spécifique avant de partir au ski ?

D’après le Ministère des Sports, les stations de ski en France enregistrent près de 45 000 interventions de secouristes à chaque saison de sport d’hiver. Bien qu’on ne soit pas à l’abri de chutes éventuelles, prévoir une assurance ski est un impératif et ne réserve que des avantages.

Vérifier les couvertures proposées dans votre contrat d’assurance actuel

Avant de se lancer dans les pistes de ski, il est toujours conseillé de consulter vos contrats d’assurance actuels avant de vous précipiter à souscrire une assurance ski spécifique. Il existe bel et bien des compagnies d’assurances qui intègrent dans leurs contrats d’assurance multirisque habitation une garantie spéciale qui couvre les frais d’assistance ski.

Si vous êtes couvert par une assurance individuelle ou une assurance garantie accident de la vie, il est toujours un bon geste de vérifier si votre clause de couverture inclut la prise en charge d’une mésaventure pendant la pratique de ce sport d’hiver. De même pour votre mutuelle santé. Il y a des organismes mutuels dont les champs d’application ne couvrent pas les soins en cas d’accident sur les stations de ski.

Quels avantages de souscrire une assurance ski ?

La souscription d’une assurance ski demeure facultative et elle est proposée par les exploitants de remontée mécanique. Ce contrat vous offre une couverture optimale en cas de chute ou d’accident. Mêmement, il peut inclure plusieurs éventualités à l’instar du remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation, le remboursement des cours de ski et des forfaits, le rapatriement en cas de dommage corporel, le frais de dédommagement du matériel de ski et encore les frais d’annulation de l’hébergement loué à l’occasion. Souscrire un contrat d’assurance ski vous engage à verser une cotisation par personne. Surtout, il faut rester éveillé sur les tarifs appliqués et les éventuels doublons.

Comment bien choisir sa formule d’assurance ?

Puisque prendre une assurance s’avère être une mesure de prévoyance en cas d’accident, il importe également de savoir faire le bon choix sous peine de faire une dépense inutile. En général, il y a trois types d’assurance spécifiques pour les skieurs.

Pour souscrire une assurance ski, il faut bien réfléchir sur le choix du forfait puisque les garanties de couverture en cas d’accident en dépendent majoritairement. Si vous optez pour un forfait journalier, il convient de prendre une assurance à la journée.

Choisir une assurance vacance sera plus intéressant si vous partez pour un séjour ski pour une semaine. À contrario, pour une pratique de ski toute l’année, il est indispensable de souscrire une assurance mensuelle.

Comment bien assurer une œuvre d’art ?
Pourquoi faut-il assurer un chien dit « dangereux » ?