Conseils pratiques pour choisir un contrat d’assurance pour professionnel

Vous êtes chef d’entreprise, ou vous amplifiez un projet en tant qu’auto-entrepreneur ? Gardez en tête que dans ces deux cas de figure, vous avez la possibilité de protéger votre activité mais aussi vos locaux et vos éventuels salariés. Cependant, toutes les entreprises possèdent ses propres caractéristiques et demande donc une assurance professionnelle adaptée. Nature de l’activité, nombre d’employés et chiffre d’affaires … Autant de critères qui seront pris en compte par les compagnies d’assurance pour vous fournir une formule sur-mesure.

Comment peut-on bien choisir un contrat d’assurance pour professionnel ?

Le fait de trouver un contrat d’assurance pour professionnel adapté à son entreprise n’est pas toujours une affaire facile. Entre la nature de son activité, les couvertures requises et le choix des prestataires, on peut vite se retrouver perdu. Il n’existe pas de contrat d’assurance professionnelle parfait. Néanmoins, voici quelques critères à considérer pour éviter toute déconvenue :

-La compagnie d’assurance : choisissez une compagnie reconnue et spécialisée dans votre secteur d’activité ;

-Les garanties et les franchises : soyez attentif/ve à l’ensemble des éléments du contrat et n’hésitez pas à en comparer plusieurs. La majorité des contrats comprennent des plafonds de garanties et des franchises qui limitent le montant des dédommagements pris en charge par les assureurs ;

-L’étendue des activités couvertes : vérifiez que les activités couvertes correspondent bien à l’activité réelle de l’entreprise, et ce, pour l’ensemble de vos activités ;

-L’étendue géographique des garanties : si vous êtes amené à réaliser certaines de vos prestations ou ventes de produits à l’étranger, assurez-vous qu’elles soient bien couvertes.

Les assurances professionnelles couvrent différentes natures de risques. La meilleure façon de souscrire à son assurance est de privilégier le bon interlocuteur et de comparer les offres du marché.

Un contrat d’assurance pour professionnelle en quelques lignes

Une assurance pour professionnel est une couverture qui protège les biens et les responsabilités de l’assuré. Généralement, la première assurance que l’on souscrit en tant que professionnel – et dont il est difficile d’ignorer l’existence – est la Responsabilité Civile Professionnelle (RCP).

Elle protège l’entrepreneur de tout imprévu lié à ses prestations qui pourrait causer des dommages clients ou tiers. Il peut s’agir d’un manquement contractuel, d’une faute intentionnelle des préposés, d’une perte de biens ou de données, d’une atteinte aux droits de propriété intellectuelle, etc.

Le fait d’être chef d’entreprise nécessite de la gestion et de l’organisation dans les prises de décision quotidiennes. Vous êtes effectivement responsable de l’activité de votre entreprise, mais également de celle de vos salariés. Alors pour vous prémunir contre tout imprévu, les compagnies d’assurance proposent des contrats de protection adaptés : les assurances professionnelles.

Alors pour répondre aux besoins de chaque entreprise, il existe plusieurs types d’assurances professionnelles :

La mutuelle entreprise est une complémentaire santé collective proposée aux salariés.

La responsabilité civile professionnelle (RC Pro) protège votre entreprise des dommages qu’elle pourrait causer à des tiers ou à vos salariés.

L’assurance multirisque pro complète les garanties de la RC Pro et vous protège en cas de sinistre (mais aussi en cas de ralentissement ou d’arrêt de votre activité).

La responsabilité civile décennale couvre tous les vices ou dommages de construction pouvant affecter l’ouvrage ou le rendant impropre à sa destination.

L’assurance dommages ouvrage protège les constructeurs immobiliers en cas de sinistre.

Est-il nécessaire de souscrire à une assurance professionnelle ?

Aucune société n’est à l’abri d’un risque professionnel. Même les sociétés de conseil peuvent avoir des risques importants liés à leur activité, un conseiller informatique peut par exemple endommager le système informatique de l’un de ses clients. Ainsi, il est nécessaire de souscrire à une assurance professionnelle qui permettra de couvrir des risques qui ne pourront être financièrement supportés par l’entreprise. Cette démarche fait partie des actes de bonne gestion permettant d’assurer la pérennisation de l’activité en couvrant les dommages que l’entreprise pourrait causer aux tiers ainsi que ceux qu’elle pourrait subir.

Pour qui le PER présente-t-il un intérêt ?
Quelles assurances sont comprises dans les cartes bancaires ?